OiseauVert Montel Mettetal Demonts.jpg

L'OISEAU VERT
de Carlo Gozzi
création 2010

Voilà dix-huit ans que Tartaglia, le roi de Monterotondo, est parti à la guerre. Pendant son absence, la reine Ninette, sa femme, accusée d'infidélité par la reine mère Tartagliona, a été enterrée vivante sous l'évier de la cuisine du palais. Depuis dix-huit ans elle y survit dans le plus grand secret, grâce aux soins d'un mystérieux Oiseau Vert. Ses jumeaux, que Pantalon, premier ministre du roi, était chargé de supprimer, ont été recueillis nourrissons par un couple de charcutiers, Truffaldino et Sméraldine. Ignorant leur origine, les deux enfants ont grandi dans la pauvreté et ont étudié dans les livres la philosophie.

La pièce commence le jour du retour du roi Tartaglia à Monterotondo. Ce même jour, les jumeaux découvrent qu’ils sont des bâtards, et partent en quête de leur véritable identité. Ce voyage initiatique fera d’eux brutalement des nantis et mettra à l’épreuve leur philosophie. À l’issue du voyage, après de multiples épreuves, métamorphoses et sortilèges, l’Oiseau Vert, recouvrera sa forme humaine. Par ses révélations, il dénouera toutes les intrigues et rendra à tous justice.

Adaptation de Nathalie Fillion, en collaboration avec Sandrine Anglade et Claude Chestier d’après la nouvelle traduction française de Françoise Decroisette

Mise en scène Sandrine Anglade 

Scénographie et costumes Claude Chestier

Musique Mickaël Grébil

Lumières Nicolas Faucheux

Collaboration artistique et mouvements Pascaline Verrier

Remerciements à Françoise Decroisette pour son travail de traduction initial

Maquillage et coiffures Elisa Provin

Assistante à la mise en scène Madeleine Mainier

Régisseur général Patrick Laganne et Jeanne Putelat (en alternance)

Régisseur lumières Nicolas Faucheux et Eric Blosse (en alternance)

Régisseur son Alexis Lazar

Habilleuse, maquilleuse Elisa Provin

Réalisation de costumes Julie Lardrot

Construction des décors Pierre Mathiaut 

Meubles et accessoires Ateliers de l'Opéra de Dijon

Coproduction Compagnie Sandrine Anglade, Opéra de Dijon, Maison de la Culture de Bourges/Scène Nationale, Ferme de Villefavard en Limousin, Théâtre de Cachan

Avec la collaboration du Jeune Théâtre National, le soutien de la DRAC Île-de-France, du Conseil Général du Val-de-Marne et de la Ville de Vincennes

Remerciements à l'ARCAL, compagnie nationale de théâtre lyrique et  musical, pour les prêts de studio et atelier
et au Théâtre Dijon Bourgogne/Centre dramatique national, pour le soutien logistique

Distribution :

Brighella, poète et devin — Pierre-François Doireau

Pantalon, ministre de Tartaglia Patrice Bornand

Truffaldino, fabriquant de saucisses — Laurent Montel

Sméraldine, épouse de Truffaldino — Christine Joly

Renzo, fils de Ninette et du roi — Augustin de Monts

Barberina, soeur jumelle de Renzo — Priscilla Bescond

Ninette, épouse de Tartaglia et la fée Serpentine — Emilie Gavois-Kahn

Oiseau vert, roi de Terre Ombreuse, qui aime Barbarina —  Thierry Mettetal

Tartaglia, roi de Monterotondo et Calmon, roi des statues — Damien Houssier

Tartagliona, caricature de vieille reine des Tarots, mère du roi — Jean-Paul Muel

Pompea, statue, aimée par Renzo — Tania Tchénio

19 REPRÉSENTATIONS

— 9 et 10 octobre 2010 au Grand Théâtre de Dijon : 2 représentations

— 16 octobre 2010 au Théâtre des Sources, Fontenay-aux-roses : 1 représentation

— 5 novembre 2010 à la Ferme de Bel Ébat, Guyancourt : 1 représentation

— 7 novembre 2010 au Théâtre Jean Vilar, Suresnes : 1 représentation

— 26 novembre 2010 à La Piscine, Chatenay-Malabry : 1 représentation

— 14 décembre 2010 au Théâtre Jean Vilar, Saint-Quentin : 1 représentation

— 16 et 17 décembre 2010 au Théâtre Jacques Carat, Cachan : 2 représentations

— 13 et 14 janvier 2011 à la Maison de la Culture de Bourges : 2 représentations

— 18 au 22 janvier 2011 au Théâtre du Gymnase, Marseille : 5 représentations

— 5 février 2011 à l’Auditorium Jean-Pierre Miquel, Vincennes : 1 représentation

— 11 et 12 février 2011 à l’Opéra Théâtre de Metz : 2 représentations