fabian-centeno-k4s5mTSYULI-unsplash.jpg

CHIMÈNE, FAIRE ENTENDRE SA VOIX
Semi opéra d’après Corneille et Sacchini
en répétition

Adaptation Sandrine Anglade

Création novembre 2022

Publics  — À partir de 13 ans

Lieu — Un gymnase, une cantine, un foyer, une cour d’école. Espace de jeu de 6m x 6m et public en « U ».

Durée — 1h + 30 à 50 min d’échanges (en fonction des publics)

Fiche projet — Forme : Spectacle immersif. Les spectateurs sont interpellés par les protagonistes, faisant d’eux une assemblée active et propre à s’interroger sur les points de vues portées par les différentes parties en opposition dans le spectacle (père/fils ; homme/femme ; État/individu ; Justice sociale/Justice divine, royale).

Mots-clés

— La parole des femmes

— La filiation

— Le dialogue

— La justice

Écriture et conception Sandrine Anglade et Julien Chauvin (Concert de la Loge)

avec Avec 2 chanteurs lyriques, 2 acteurs et 1 quatuor à cordes (Concert de la Loge)

Production déléguée Arcal

Résumé

Seule femme dans un monde d’hommes, dans un monde en guerre, Chimène réclame une autre forme de justice pour réparer l’assassinat de son père par l’homme qu’elle aime, Rodrigue. Chimène réclame non plus la justice transgressive du duel, ni une justice royale ou divine, mais bien une justice sociale. Dans sa quête vaine à faire reconnaître officiellement la culpabilité de Rodrigue, quand bien même elle en demeure amoureuse, elle devient malgré elle, comme à contrecoup, un personnage politique.

La société cédant à la raison d’état et à la violence pour sauver son intégrité nationale, elle abandonne Chimène à sa tragédie intime, irrésolue.

Le théâtre devient un tribunal métaphorique où une femme cherche à faire entendre sa voix.